17 novembre 2007

24

Tard dans la nuit, alors que la lune n’est plus qu’une lueur, un fantôme épuisé se traîne sur le bord de la route. Elle a partiellement rempli sa mission. Elle sait que le chemin est encore long, mais en une nuit, Kahalani est devenue femme. Elle a donné toute la puissance de son mana pour faire revenir vers elle le garçon qu’elle aime. Elle en est consciente. Elle sait que Madame Martin sera heureuse de revoir son fils, mais elle devine aussi qu’elle pourrait également s’en faire une ennemie… qui enlèvera son fils…

Quand elle arrive à son fare, tout est noir, mais dans le fare d’à côté, une petite lueur brille encore…

-oO§Oo-

 

La journée s’est écoulée au ralenti et le seul plaisir a été la présence de Kaha… de Vaitiare. J’ai pourtant ressenti comme une bouffée d’oxygène quand Purea est venue nous voir, mais, son regard noir nous a dissuadé de dire quoi que ce soit. L’ennui gagne Roald et il n’y a rien d’autre à faire que dormir.

Le soir, un guerrier arrive et les emmène pour les attacher à la vue de tous dans un fare dont les protections magiques empêche toute évasion… Pour plus de sécurité, devant les pouvoirs magiques dont est doté Roald, il les attache avec un lien de coco à un des piliers du fare.

La nuit est déjà noire depuis longtemps quand les conversations et les cris se taisent. Il ne reste plus que le craquement des feux qui s’éteignent doucement sur la plage.

Roald s’endort en écoutant la respiration régulière de Vaitiare…

 

-oO§Oo-

 

La nuit est tombée maintenant et Kahalani sent que les yeux de Roald entourent Vaitiare…

Aucune nouvelle n’est venue éclairer ces jours si sombres, et elle continue à penser à Roald nuit et jour… avant de s’endormir, elle va au fond du jardin, là ou elle l’a vu pour la première fois, et ou elle a vu ses yeux dans les yeux de Roald… et ou elle a décidé, elle, qu’ils ne ferait qu’un… à jamais…

Elle regarde les étoiles, surtout Matari'i…la constellation des pléiades… celle qui donne l’abondance…

Longtemps Kahalani rêve de Roald et souvent, comme ce soir, elle s’endort les yeux dans le ciel…

Posté par pfranpasc à 06:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur 24

    Retour

    Hey, Pascal! Je suis de retour, j'avais perdu l'adresse de ton blog et maintenant j'ai eu le temps de le rechercher.
    Tu n'as pas perdu le don...Toujour un morceau de rêve, hein???

    Comment vas-tu? Encore des projets de voyage à Rio ? Donne moi des nouvelles, ok?

    nana, bizzzzzzzous,
    Nanda

    PS: Qu'est-ce qui est arrivé au notre forum??? Il est toujour fermé... je ne comprend pas pourquoi...

    Posté par Nanda, 26 novembre 2007 à 17:13 | | Répondre
  • ia orana Nanda,
    je t'invite à aller sur :
    http://www.arts-polynesiens.net
    et à laisser un petit message, je te réponds tout de suite après...
    Bisous
    Pascal

    Posté par Pascal, 28 novembre 2007 à 17:27 | | Répondre
Nouveau commentaire