06 janvier 2008

28

Kahalani ne sait pas ce qu’elle cherche, mais la malle est tellement grande qu’elle doit rentrer dedans pour faire l’inventaire…Elle dépose délicatement les objets par terre, et si il y en a qu’elle connaît, beaucoup d’autres sont inconnus…elle vide la malle et cherche un livre, un carnet… mais il n’y a rien !

Kahalani sort du fare et va s’abriter du soleil de midi sous le manguier… là, ou tout a commencé… Elle ramasse une mangue, prends le couteau qui ne la quitte jamais et mange ce fruit délicieux, puis elle met sa tête entre ses mains et laisse filer le temps…

Tout à coup, elle se dresse, comme si un ressort était déclenché… Mais oui, bien sûr, même si maintenant on peut écrire le tahitien, le reo maohi n’a jamais été une langue écrite…

Il faut qu’elle aille voir l’ancêtre, elle, elle saura !

Kahalani sait maintenant qu’elle aille à Huahine, l’ile vierge, pour voir l’ancêtre… qu’elle n’a vue qu’une seule fois, il y a déjà bien longtemps… Kahalani doit déjà trouver l’argent pour prendre l’avion… elle rentre chez elle et pendant le trajet, elle se dit que si tout est aussi mystérieux… elle trouvera bien un moyen d’aller à Huahine… elle repart donc, vers l’aéroport et se glisse dans la grande salle des pas perdus… elle se traîne vers le panneau d’affichage et regarde les prochains vols :

13h00 Takapoto

13h30 Rangiroa

13h40 Fakarava

15h40 Huahine

17h10 BoraBora

17h50 Maupiti

18h10 Raiatea

Kahalani regarde la pendule… elle a presque 2 heures pour trouver le moyen de prendre l’avion de 4 heures moins 20…

Posté par pfranpasc à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 28

Nouveau commentaire